Sur les sentiers des Hautes Terres de Madagascar

  • Destination : Madagascar
  • Durée : 17 jours
  • Prix à partir de : 875 €
  • Traverser Madagascar des Hautes Terres au Canal du Mozambique, avec la mythique RN 7
  • Randonner dans les incontournables parcs naturels des Hautes Terres malgaches
  • Découvrir le pays profond, les villages qui s’égrènent au long des pistes, rires et douceur des visages de brousse
  • Observer le lémurien Maki, animal emblématique de Madagascar
  • Lézarder au bord du lagon d’Ifaty ou partir pêcher sur une pirogue à balancier


Demander un devis Poser une question

C’est un voyage rythmé dans pays tropicale de cocagne ! L’aventure alterne randonnées et road trip à la découverte de diversité de la Grande Ile et profiter de son authenticité. La route mythique RN 7 à l’horizon, sera le fil rouge de ce voyage. C’est un incroyable kaléidoscope d’images et de sensations malgaches : Hautes Terres et ses rizières ondoyantes, ambiance montagne de l’Andrigitra, grands espaces de savanes mordorées, magie torturée du massif ruiniforme de l’Isalo et pistes poussiéreuses jusqu’au Canal du Mozambique. A Ifaty, petit village de pêcheurs Vezo, c’est le chant des vagues du Canal du Mozambique et la vie rythmée par la pêche. Vous découvrez un Madagascar qui se conjugue avec les cinq sens, loin des sentiers battus, dans un pays de cocagne tropicale qui surprendra plus d’un baroudeur.
Madagascar est restée une terre d’aventures, vous rentrez enfin, les yeux pleins des curiosités endémiques et paysages séculaires. Le cœur remplis de sourires complices, réchauffé par la séculaire gentillesse des malgaches, dans la douceur du soir, dans une vapeur de rhum.

L’avis du service aérien : « Air France, Air Madagascar et Corsair International assurent la desserte de Madagascar. Le bon plan consiste à prendre Air Madagascar pour le vol Paris / Antananarivo pour bénéficier d’un tarif réduit pour le vol intérieur Tuléar / Tana. A voir avec notre service aérien au moment de votre demande de devis personnalisé. »

L’avis du guide : « Les randonnées et trekkings dans le pays profond, au cœur de paysages de montagne préservés et de villages hors sentiers battus, sont le moyen le plus authentique de découvrir la vie rurale et la culture des populations des Hautes Terres à Madagascar. »


Le prix comprend :

  • les services d’un guide francophone durant tout le circuit
  • le transport en véhicule 4×4
  • l’hébergement en chambre double dans les gîtes et hôtels, sous tentes durant les journées de trekking dans l’Andringitra et l’Isalo
  • la pension complète, en demi-pension le J15 à Ifaty
  • le portage du matériel de camping durant les jours de randonnées et de trekking dans l’Andringitra et l’Isalo
  • les entrées dans les parcs et réserves, frais des guides locaux obligatoires inclus
  • les transferts aéroport

Accompagnement :

Un guide malgache francophone connaissant parfaitement les régions visitées.

Le prix ne comprend pas :

  • les vols (international et domestique)
  • la boisson, le pourboire et les dépenses à caractère personnel
  • les activités en séjour libre à Ifaty du J15
  • l’assurance (santé, rapatriement, détérioration bagages suite aux transports aériens et/ou terrestres)
  • les frais de visa












Jour 1

Paris – Antananarivo

Vol Air Madagascar Paris – Antananarivo, nuit à bord.

L’avis du guide : « On se dit tout ! Madagascar s’ouvre peu à peu au tourisme, ce qui peut impliquer certains aléas opérationnels et quelques désagréments surtout dans les hôtels (et/ou gîtes d’étape) du circuit qui sont aux normes de classification locale, souvent de petite capacité mais toujours de charme. Toutefois, vous ne manquerez pas d’apprécier la beauté du pays. »

Jour 2

La national 7, direction Antsirabe

Nous vous accueillons dans le hall de l’aéroport d’Antananarivo, Ivato. Après le petit-déjeuner, nous prenons la RN7 en direction d’Antsirabe. Dès la sortie de la capitale malgache les rizières et les villages caractéristiques des Hautes Terres dessinent le paysage.

L’avis du guide : « C’est maintenant que vous réalisé ou vous êtes, quant au sortir de la ville la Mada rurale et authentique déroule sous vos yeux au rythme de la nationale 7. »

Jour 3

Dans les montagnes d’Ihasy

Après un court transfert en voiture au sud de la ville d’Antsirabe. A pied, nous randonnons en direction de la vallée d’Ihasy. Enchâssée au piedmont ouest de l’imposant massif montagneux d’Ibity, elle est particulièrement intéressante par la diversité de paysages qui la compose. Elle est aussi très riche en minéraux de tout ordre (tourmaline, rubis, quartz …). Par de beaux sentiers en balcon, nous atteignons notre gîte.

L’avis du guide : « Vous êtes ici en train de marcher sur un plateaux continental très ancien, raviné par le temps ils laisse apparaitre des filon de pierres et joyaux appréciés dans le monde entiers. »

Jour 4

Les hauts plateaux de Manandona

Du versant ouest du Mont Ibity, nous basculons dans la partie est et découvrons un autre visage des Hautes Terres ! Ce sont les paysages emblématiques de Madagascar. Un environnement montagnard et agricole unique qui ne ressemble à aucun autre. Ici, se succèdent à l’horizon des collines et de lignes de crêtes ; des villages accrochés sur les flancs de collines constitués de maisons hautes en briques rouges ceinturées de varangues et balcons surmontées de toits de chaume ; des rizières mordorées courant dans les vallées provoquant un épanchement de couleurs variées aux tonalités rouge, ocre, beige …
Cette randonnée magnifique nous transporte en plein monde rural où les paysages sont hauts en couleur, en authenticité, sous l’oeil bienveillant des habitants qui aiment communiquer avec le voyageur de passage.

L’avis du guide : « Aux détours des sentiers, nous croisons des femmes portant leurs seaux d’eau sur la tête à la manière des africaines, des paysans travaillant leurs champs ou leurs rizières, parfois des forgerons dont les techniques n’ont pas changé depuis des siècles. »

Jour 5

Sur la N7, Ambositra, Fianarantsoa, Ambalavao

Nous rejoignons à nouveau la RN7 et nous visitons la ville d’Ambositra pour découvrir l’artisanat des Zafimaniry. Continuation pour Fianarantsoa où nous nous arrêtons pour déjeuner. Arrivée à Ambalavao, un des plus beaux villages malgaches, visite de la fabrique artisanale de papier Antemoro.. Nous reprenons ensuite la route vers la réserve d’Anja. C’est au pied de ce massif de granit que nous installons notre campement.
En fin de journée, nous faisons une incursion dans la forêt où quelques familles d’espiègles lémurs catta ont élu domicile. Nous aurons également l’opportunité de les retrouver le lendemain matin avant notre départ en randonnée. La réserve d’Anja est gérée directement par les villageois. Les profits permettent l’amélioration des conditions de vie des villages alentours.

L’avis du guide : « Bienvenue chez nous ! Une véritable rencontre avec le peuple malgache : l’immersion dans les villages traversés lors des randonnées, la découverte du savoir-faire et de l’ingéniosité des artisans malgaches… »

Jours 6 à 10

Trekking dans le Parc national Andringitra

Nous débutons notre marche vers l’Andringitra. D’immenses monolithes de granit dessinent le paysage.
Pendant 5 jours, avec des étapes quotidiennes de 5 à 6h, nous réalisons un beau petit trekking dans une nature sauvage exceptionnelle qui ne va cesser de changer au fil des jours. Six formations végétales sont représentées ici, avec des plantes des plus étranges comme le kalanchoe et le pachypodium. La plaine est riche en orchidées terrestres. Des dômes granitiques gigantesques font de ces montagnes un spectacle particulièrement étonnant qui gagne en intensité au lever et au coucher du soleil. Dans un premier temps, nous nous rapprochons petit à petit des massifs granitiques pour atteindre notre campement à Manampotsy. Dîner et nuit en bivouac.
Nous continuons notre approche durant la deuxième journée, dîner et nuit au bivouac de Belambo.
Au troisième jour, nous partons tôt le matin, pour rejoindre Andriampotsy, 2 000 m d’altitude et point de départ pour l’ascension du 2ème plus haut sommet de Madagascar le Pic Boby, culminant à 2 658 m. Les paysages ici sont lunaires, les malgaches appellent cet endroit « le plateau des Extra-terrestres ». Enfin, nous partons pour l’ascension du sommet, qui se fait en aller / retour. La marche n’est pas difficile, les sentiers bien aménagés. Nous partons de très bonne heure. La vue d’en haut vaut vraiment le détour et si le temps est dégagé nous aurons la possibilité de voir la côte Est.
Au matin du quatrième jour, nous commençons la descente vers la Vallée du Tsaranoro, du côté du versant ouest du parc. Paysages lunaires surréalistes qui méritent le surnom « d’extra-terrestre » que vous n’oublierez pas. Nous traversons ensuite la forêt de palmiers « Ravenea glauca », endémiques de cette région, jusqu’au camping d’Iantaranomby au bord d’une rivière dans lequel nous pourrons nous rafraîchir.
Le cinquième jour, notre marche nous mènera dans la Vallée du Tsaranoro où nous arrivons en fin de matinée. Le Camp Catta nous réservera un accueil chaleureux dans ses bungalows faits de petites maisons traditionnelles malgaches bien aménagées.
Après-midi de détente.

L’avis du guide : « Sachez que 50% des droits d’entrée dans les parcs naturels et réserves sont reversés aux communautés villageoises riveraines pour financer des projets de développement, construire des écoles et des centres de santé de base (dispensaires). »

Jour 11

De l’Andringitra à l’Isalo

Petit-déjeuner à l’hôtel et nous reprenons la piste, rejoignons la Nationale 7, passons les Portes du Sud et traversons la ville d’Ihosy avant de nous attaquer au plateau de l’Horombe. C’est la route des grands espaces. D’une montagne à l’autre… Nous arrivons à Ranohira en fin de journée, installation notre campement aux pieds du massif de l’Isalo.

L’avis du guide : « Une journée road trip dans les grands espaces et l’immensité ondulante de la nationale 7. »

Jours 12 et 13

Randonnée dans le Parc national de l’Isalo

Tôt le matin nous rejoignons le Cayon des Makis, début de notre randonnée en compagnie de notre guide à la découverte de ce massif étrange très différent de celui de l’Andringitra. Notre exploration commence avec les forêts du canyon, à la recherche du Maki (Lemur catta) avec sa longue queue annelée, et du Propithèque de Verreaux appelé aussi le lémurien danseur. Nous remontons ensuite sur le plateau « dessiné » par l’érosion, pour une belle journée de randonnée. Ce massif de grés a été façonné et sculpté depuis le jurassique en d’étranges formes ruiniformes. Ces terres appartiennent au peuple Bara, une ethnie du Sud. Notre balade nous emmènera au lieu-dit « la piscine naturelle » où nous installons notre campement. Après la chaleur de la journée, la baignade dans la piscine est la bienvenue.
Notre deuxième journée de marche nous conduira à la Cascade des Nymphes Ce circuit est aussi un diaporama en live des plantes « adaptées » à travers la transformation géologique de l’Isalo : le Pachypodium rosulatum gracilis, proche parent mais si éloigné physiquement de la pervenche (famille des Apocynacées), l’Aloe vera recherché pour ses vertus cosmétiques ainsi que d’autres variétés de plantes toutes aussi étranges les unes que les autres. Déjeuner pique-nique, à Ranohira en fin d’après-midi, visite du village, dîner et nuit à l’hôtel.

L’avis du guide : « Perdues dans la nature depuis des générations, à présence des sépultures Bara donne la touche mystique du circuit, et réveille en vous l’âme d’explorateur de votre enfance ! »

Jour 14

Ranohira, Tuléar, Ifaty, « Far West, tombeaux et baobabs »

Départ pour Tuléar. Nous traversons les villages d’Ilakaka et de Sakaraha, toujours sur l’immense plateau de l’Horombe, de petites agglomérations tranquilles jusqu’à la découverte d’un immense gisement de saphir qui les ont transformées en de véritables villes minières dignes de l’épopée du Far West américain. Premier aperçu des baobabs et traversée du plateau calcaire Mahafaly ses célèbres et impressionnants tombeaux surmontés de sculptures funéraires appelées « Aloalo » et peints de scènes naïves de la vie. Visite de Tuléar et déjeuner. Route en début d’après-midi pour Ifaty, à une trentaine de kms au Nord de Tuléar, pour rejoindre le pays des pêcheurs Vezo. Dîner et nuit à l’Hôtel.

L’avis du guide : « Attention mesdames si vous aimez les pierres, il y en a de superbes ici extirpées des entrailles de la terre ocre, par contre ne pas se précipiter et en discuter avec moi avant afin d’aller dans des endroits fiables et reconnus, messieurs n’ayez crainte je suis là ! »

Jour 15

Ifaty en séjour libre au paradis

Ifaty, Mangily, Madiorano et Ambolimailaka sont de petits villages qui font face au lagon majestueux de Ranobe à l’eau turquoise, réputé pour sa barrière de corail. Ils font ici office de stations balnéaires. Séjour libre, activités à voir auprès de l’hôtel ou avec votre guide : randonnée pédestre dans l’arrière-pays de la forêt sèche aux diverses variétés d’épineux endémiques, d’euphorbes, de Didiéracées, de pachypodiums et de Baobabs. La visite peut se faire en charrette à zébu ou à pied ; ou détente pour profiter de la plage, une belle invitation à la baignade dans ce magnifique lagon. Seront également au rendez-vous : excursion en vedette, balade en pirogue traditionnelle à balancier, pêche à la traîne, ski nautique, plongée en apnée ou en bouteille… Séjour en demi-pension.

L’avis du guide : « L’endroit est idéal pour se balader le long de la plage, rencontrer les locaux voir faire la fête avec eux ! C’est aussi ça découvrir en profondeur la vie de ces villages de pêcheurs. Séjour en demi-pension. »

Jour 16

Ifaty – Tuléar – Antananarivo – France

Temps libre avant le transfert à l’aéroport de Tuléar. Vol pour Antananarivo puis correspondance en soirée pour la France.

L’avis du guide : « Je n’aime pas les « au revoir », c’est toujours une partie de nous-même qui s’en va avec Air France alors je préfère dire à bientôt à tous mes hôtes invités et amis Français. »



Jour 17 :

Arrivée en France

Carte du voyage

Survol en 3D du voyage

Appuyez sur Play pour décoller

Avec qui partez-vous ?

Découvrez les guides, les chauffeurs, l’équipe qui vous accueilleront sur place.